exposition "Travail. Femmes Airbus" du 22 septembre au 8 octobre 2014

Dans le cadre de ses actions de sensibilisation sur les stéréotypes, l'ENAC accueillera une exposition sur le thème "Travail. Femmes Airbus" du 22 septembre au 8 octobre 2014, à la bibliothèque de l'Ecole.
Cette exposition est prêtée gracieusement par Airbus et met en scène le travail des femmes chez l'avionneur à destination des étudiants.


du 4 au 6 novembre - formation sur l’économie du transport aérien

L’ENAC propose du 4 au 6 novembre à Toulouse, une formation sur l’économie du transport aérien basée sur le jeu de simulation airECONsim (http://aireconsim.com).
Les stagiaires se voient confier la responsabilité de la gestion de la flotte et de la tarification de compagnies aériennes virtuelles et doivent adapter leur stratégie à un environnement changeant (saturation de certains aéroports et évolution de la réglementation, apparition de contraintes environnementales et permis d’émissions de CO2, apparition de nouveaux avions, évolution des coûts, ouverture de nouvelles routes, fusions de compagnies...).
Des allers/retours fréquents entre les phases de jeu et les phases de débriefing permettent d’éclairer les décisions à travers les outils de l’analyse économique.
Contactez nous à l’adresse formationcontinue@enac.fr.

Détails de la formation


Des EPL/11 et 12 prochainement en apesanteur...

Dans le cadre du projet VITA (Visualisation de Trajectoire Améliorée) réalisé par 4 élèves EPL a été sélectionné pour la campagne 2014 de vols paraboliques sur Airbus A300-ZERO G, organisé par le CNES et Novespace.

Airbus A300-ZERO GEn effet, le projet VITA pensé par Laurianne Constant, Matthieu Pujos, Lorenzo Maitre-Capobianco et Brice Beldjilali a su se démarquer pour la sélection notamment grâce à son avancement technique et sa pertinence vis à vis des problématiques actuelles concernant les facteurs humains, les interfaces homme/machine et le pilotage.
VITA est un concept de visualisation nouvelle de la trajectoire lors du pilotage aux instruments. Le projet en lui même vise à tester, en situation de désorientation vestibulaire du pilote, la pertinence d'une nouvelle interface de visualisation de la trajectoire. Les paramètres seront comparés à un pilotage dit "traditionnel" dans ces mêmes conditions.