Offres d'emplois / stages

enseignant-chercheur (h/f) en conception multidisciplinaire de systèmes de drones
Type de contrat :
CDD
Date de début :
01/10/18
Ville :
ENAC Toulouse

Date limite d’envoi des candidatures (CV + lettres de motivation) au service demandeur : 22/05/2018

Coordonnées de la personne chargée de la réception des candidatures :
Nom : Jestin  Prénom : Yannick
Fonction : responsable programme de recherche drones
Adresse mail : yannick.jestin@enac.fr
N° de téléphone : 05 62 25 96 56

 

Quelles tâches / missions à effectuer :

Une demi charge d'enseignement et une demi-charge de recherche selon les points suivants:
- délivrer et contrôler de façon autonome des cours magistraux, séances de travaux dirigés et pratiques, ou e-learning, encadrer des projets et stages d’étudiants seuls ou en groupes, en langue française ou anglaise,
- participer à des jurys de projets et de mémoire
- élaborer et mettre en œuvre un programme de recherche et des projets, animer et coordonner des activités scientifique,  publier des résultats, valoriser ses travaux de recherche, assurer l'encadrement ou co-encadrement de doctorants,participer à l'animation scientifique du domaine (jurys, expertises de projets, organisation de conférences, etc.),
- assurer la communication avec les hiérarchies et les agents du programme, maintenir une dynamique et une motivation interne, participer aux tâches de gestion matérielle du laboratoire (communication, moyens collectifs, etc.),
- assurer des activités d’expertise scientifiques, techniques et pédagogiques, ainsi que des missions spécifiques temporaires, contribuer au développement de l’ENAC à l’international selon les cadrages de la Direction
- décliner la politique qualité de l’école, notamment les processus « enseigner et instruire » et le processus « chercher » du système de management de la qualité de l’ENAC.

 

Compétences nécessaires au poste :

connaissances scientifiques générales, et approfondies dans le domaine de spécialité (CAO, dynamique des fluides, systèmes embarqués),
niveau d’anglais oral et écrit permettant la communication scientifique et la délivrance de cours (niveau B2/C1 selon le CELF)
compétence en pilotage de sécurité des micro Drones avec Paparazzi
Met en œuvre une démarche scientifique, des hypothèses à la vérification des résultats
Intègre des connaissances multidisciplinaires
 

 

Qualification ou formation (Niveau, Diplôme, Certificats, etc.) : Doctorat en dynamique des fluides et systèmes embarqués

Expérience exigée : 5 ans

Déplacements prévus : Monde

Contrat

Durée du CDD : 3 ans

Date de recrutement prévue : 01/10/2018

Quel est le lieu de travail : ENAC Toulouse

Salaire : En fonction du profil du candidat

Contact :
Doctorant pour la thèse - Antennes Compactes à base de Technologie Additive répondant à des Contraintes en Rayonnement pour Drones et Nanosatellites -
Type de contrat :
CDD
Date de début :
01/10/18
Ville :
ENAC Toulouse

Date limite d’envoi des candidatures (CV + lettres de motivation) au service demandeur : 15/05/2018

Coordonnées de la personne chargée de la réception des candidatures :
Nom : Chabory  Prénom : Alexandre
Fonction : Enseignant-chercheur
Adresse mail : alexandre.chabory@enac.fr
N° de téléphone : 0562174325

 

Quelles tâches / missions à effectuer :

       
L’objectif de cette thèse est de concevoir des antennes intégrées sur des petits porteurs, à savoir des drones et des nanosatellites, en respectant des contraintes fortes en termes d’encombrement et de performances en rayonnement (diagramme et pureté de polarisation). Pour ce faire, on souhaite analyser la possibilité d’utiliser des structures en impression 3D pour concevoir des antennes à résonateur diélectrique (DRA) dont on contrôle localement les propriétés d’indice de réfraction. La réalisation de telles antennes est en soit une innovation qui laisse entrevoir de nouveaux degrés de liberté pour optimiser les caractéristiques radioélectriques. Cet objectif principal comprend trois parties.
Le premier objectif est de déterminer la forme du résonateur ainsi que ses propriétés magnéto-diélectriques afin d’obtenir les caractéristiques souhaitées. Il s’agit là d’un problème de synthèse d’antenne reposant sur l’exploitation des modes rayonnants du résonateur 3D.
Le deuxième objectif consiste à tenir compte de la structure support de l'antenne et de proposer des solutions innovantes afin de réduire son impact sur les performances en rayonnement. Des solutions originales à base de métamatériaux ou s’appuyant sur une structuration judicieuse du support seront proposées.  L’étude du diagramme de rayonnement en s’appuyant sur des techniques de transformation optique à base de diélectrique réalisé par fabrication additive constituera le troisième objectif de ce projet. Le gradient d’indice de réfraction et la forme de l’antenne seront choisis afin de contrôler le diagramme de rayonnement pour obtenir une bonne directivité tout en réduisant l'encombrement.  


              
 

Compétences nécessaires au poste :

 Electromagnétisme, antennes, anglais (lu, parlé, écrit)  

 

Qualification ou formation (Niveau, Diplôme, Certificats, etc.) :Titulaire d’un Master 2 ou diplômé d'une école d'ingénieurs dans le domaine de électromagnétisme   
 

Débutant accepté

Déplacements prévus : Monde

Contrat

Durée du CDD : 36 mois

Date de recrutement prévue : 01/10/2018

Quel est le lieu de travail : ENAC Toulouse

Salaire : Montant brut mensuel 2022.98 €

Contact :
Doctorat
Type de contrat :
CDD
Date de début :
01/10/18
Ville :
ENAC Toulouse

Date limite d’envoi des candidatures (CV + lettres de motivation) au service demandeur : 10/05/2018

Coordonnées de la personne chargée de la réception des candidatures :
Nom : larrieu  Prénom : nicolas
Fonction : Conseiller scientifique
Adresse mail : nicolas.larrieu@enac.fr
N° de téléphone : 05 62 25 95 20

 

Quelles tâches / missions à effectuer :

Sujet de la thèse

MoDiFyMe : Modélisation, reconstruction et Détection de cyber-Intrusion Malveillante dans un Essaim de drones

1.    RESUME
Le projet MoDiFyMe vise à développer et implémenter des solutions algorithmiques pour détecter et supprimer des intrusions malveillantes dans une flotte de drone. Au cours des différents projets réalisés par l’ENAC et l’ONERA, est apparue la nécessité de réfléchir à des techniques de sécurisation pour une flotte de drone basée sur une architecture de communication dite Ad hoc. Dans cette architecture, chaque drone est vu comme un maillon actif d’un réseau de communication, soit émetteur, routeur ou destinataire d’une information cruciale pour la mission (coordonnées GPS, vidéo,...). Déployer une telle architecture au sein d’une flotte de drone présente de nombreux intérêts : couvrir une large zone géographique, utiliser la flotte en milieu urbain et garantir la redondance des informations. Elle présente également de nombreux points d’entrées pour d’éventuelles intrusions malveillantes. Dès lors, garantir l’intégrité des communications qui sont échangées et viser une certification dans une approche UTM (UAV Traffic Management) posent des problèmes pour lesquels des solutions restent à développer et à démontrer. Supprimer efficacement des intrusions malveillantes nécessite que des algorithmes d’estimation basés modèle s’adaptent en temps réel à l’évolution de la topologie du réseau de drone pour reconstruire l’attaque. L’attaque peut survenir sur chaque drone, parfois simultanément et le système doit dans ce cas-là supprimer l’attaque le plus efficacement possible pour que la flotte de drones continue à partager de manière sûre l’espace aérien : ceci requiert de mettre en place dans un premier temps un algorithme IDS (Intrusion Detection System) qui soit capable de détecter et reconstruire l'intrusion malveillante en temps réel.
L’objet du projet est de concevoir, développer et évaluer des algorithmes de reconstruction d’intrusions malveillantes dans une flotte de drone. Cela nécessite d'aborder des techniques de métrologie des réseaux relativement nouveaux. Ce projet intègre donc des recherches pluridisciplinaires et fondamentales sur la modélisation fine d’une topologie de réseau complexe comme une flotte de drones, l’optimisation d’algorithme exploitant ce modèle pour reconstituer les différentes attaques et l’implémentation temps réel des solutions retenues sur des calculateurs embarqués. Ces recherches fondamentales s’appuieront sur des développements expérimentaux destinés à les valider avec d’une part l’identification des modèles topologiques réseaux et d’autre part, l’évaluation des performances des algorithmes à l’intérieur de la Volière Drone Toulouse Occitanie (VDTO) de l’ENAC.

2 Objectifs
Le projet MoDiFyMe a pour objectif global de fournir un ensemble d’outils et d’algorithmes permettant de reconstruire d’éventuelles intrusions malveillantes dans une flotte de drones. Ces travaux s'appuieront sur les approches de développement basées modèle permettant d’utiliser des méthodes de vérification dédiées. Le projet est composé des trois grands objectifs suivants :
●    La mise en place d’une méthodologie d’analyse de la mission à effectuer,  qui va permettre d’élaborer un modèle d’une topologie de réseau Ad hoc pour l’optimisation de l’architecture de l’IDS en fonction des contraintes du réseau de communication et des capacités de calcul des drones;
●    Le développement d’un algorithme IDS (Intrusion Detection System) à même de détecter et reconstruire les attaques spécifiées dans le premier point avec une phase d’études techniques afin de valider pratiquement les faiblesses des technologies employées ;
●    La définition  de méthode de vérification dites « formelles » permettant d’analyser, à l’aide d’outils mathématiques, le comportement de l’objet logiciel et ce, de façon exhaustive.
 
[[{"fid":"1851","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":false,"field_file_image_title_text[und][0][value]":false},"type":"media","field_deltas":{"1":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":false,"field_file_image_title_text[und][0][value]":false}},"link_text":null,"attributes":{"height":173,"width":267,"style":"width: 267px; height: 173px; float: left; margin-left: 250px; margin-right: 250px;","class":"media-element file-default","data-delta":"1"}}]][[{"fid":"1852","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":false,"field_file_image_title_text[und][0][value]":false},"type":"media","field_deltas":{"2":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":false,"field_file_image_title_text[und][0][value]":false}},"link_text":null,"attributes":{"height":173,"width":250,"class":"media-element file-default","data-delta":"2"}}]]
 

Figure 2 : à gauche vue du système Paparazzi contrôlant une flotte de 3 drones de manière centralisée. A droite, vol d'un réseau de communication ad hoc qui sera mise en œuvre dans le projet MoDiFyMe

Ces objectifs seront validés par des expérimentations sur des drones réels, en se basant d’une part sur le système open-source Paparazzi, initié et développé par le programme drone de l’ENAC et d’autre part en exploitant la Volière Drone Toulouse Occitanie (VDTO). Le système Paparazzi offre une architecture complète pour des opérations multi-drones. Il a été utilisé avec succès dans plusieurs projets scientifiques (Projet ANR Voltige, projet RTRA STAE Skyscanner). Des extensions à Paparazzi seront développées pour atteindre les objectifs du projet, à commencer par la mise en œuvre d’un système permettant de réaliser une architecture Ad hoc avec des communications inter-drones. Un module sera également ajouté à Paparazzi pour permettre à la station sol de détecter une intrusion malveillante au sein de la flotte de drones. La VDTO permettra d’identifier les modèles théoriques du réseau de la flotte de drones ainsi que  d’évaluer les performances de l'algorithme IDS en environnement maîtrisé.

3 Plan de réalisation, méthodologie

Les objectifs définis dans le cadre de MoDiFyMe définissent les axes de recherches suivants :

1.    Modélisation du système et des contraintes liés à la mission
Le problème est ici de définir un modèle fin d’une topologie représentative d’une flotte  de drones, c’est à dire un modèle ou une banque de modèle qui évolue dans le temps. Ceci implique que le modèle topologique aura pris en compte un certain nombre de caractéristiques liées aux éléments physiques du réseau (ressources calculatoires, retard, débit, nombre de connexion, variabilité des liens de communications, modèle de mobilité des agents sans fils, etc.). La construction mathématique d’un tel modèle ne peut se transposer à un modèle de réseau filaire “classique”. Il sera nécessaire d’utiliser des outils de modélisation modernes tel que les IMMs (Interactive Multiple Model) ou de la théorie des graphes. Cette modélisation permettra d’une part la définition de l’architecture de l’IDS à développer, et constituera d’autre part la matière première exploitée par les algorithmes de reconstruction.

2.    Conception d’algorithmes de détection et de reconstruction d’une intrusion
Il s’agit du cœur du projet, qui vise à doter la flotte de capacité de détection et reconstruire en temps réel une intrusion qui pourrait survenir sur n’importe quel nœud du réseau. La conception des algorithmes porte sur la caractérisation du type d’attaque par des techniques de prétraitement des communications (technique à base d’ondelette), de l’utilisation de ces caractéristiques et du modèle pour reconstruire la forme de l’intrusion (qui relève de développements d'outils d’estimation des états du drone). Les études menées dans ce projet portent sur des développements fondamentaux de modèles, d’algorithmes, mais seront cependant confrontées aux contraintes du monde réel avec : des intégrations logicielles au sein du système Paparazzi, la mise en œuvre effective d’une flotte de drones dans la VDTO.

3.    Suppression de l’intrusion et vérification dite “formelle”
Une  approche de certification de type UTM (UAV Traffic Management) sera mise en place. Les algorithmes proposés, reposent sur des résultats mathématiques qui garantissent le bon comportement de ces méthodes. Leur réalisation concrète, via des programmes informatiques, reste cependant sensible aux bogues et aux limites de la machine, comme par exemple, la réalisation des calculs arithmétiques en précision finie. De plus la grande complexité de ces algorithmes et la criticité de la fonction qu’ils accomplissent rend leur vérification à la fois difficile et indispensable.  L’approche classique par test ne permet pas d’atteindre aujourd’hui un niveau de confiance suffisant pour obtenir des crédits de certification. Par contre des méthodes de vérification dites « formelles » permettent d’analyser, à l’aide d’outils mathématiques, le comportement de l’objet logiciel et ce, de façon exhaustive.
                   
 

Compétences nécessaires au poste :

Main skills: Computer networks, computer security, network modelling, automatic control estimation
English: B1 (European rank) level
Operating system:         both Windows and Linux
Office Software:                   Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint, Visio), LibreOffice.
Coding Language:               Matlab, Scilab, C, C++, VHDL, OPL.
Develop Environment:         Matlab (Simulink), Scilab, Visual Studio, IAR, ISE Design Suite, AMPL, Labview.
CAD Software:                     Proteus, Multisim, Altium Designer, Auto CAD, Sketchup.
 

 

Qualification ou formation (Niveau, Diplôme, Certificats, etc.) : Master

Profil Débutant

Déplacements prévus : Monde

Contrat

Durée du CDD : 36 mois

Date de recrutement prévue : 01/10/2018

Quel est le lieu de travail : ENAC Toulouse

Salaire : Montant brut mensuel 2022.98 €

Contact :
Posdoctorat en géométrie de l’information
Type de contrat :
CDD
Date de début :
01/09/18
Ville :
ENAC Toulouse

Date limite d’envoi des candidatures (CV + lettres de motivation) au service demandeur : 11/05/2018

Coordonnées de la personne chargée de la réception des candidatures :
Nom : Puechmorel  Prénom : Stéphane
Fonction : Conseiller scientifique
Adresse mail : stephane.puechmorel@enac.fr
N° de téléphone : 0562259503

 

Quelles tâches / missions à effectuer :

Recherches dans le domaine de la géométrie de l’information. Les travaux porteront sur la quantification sur les variétés riemaniennes et sur le calcul de la distance géodésique entre courbes à valeurs dans une variété.
 

Compétences nécessaires au poste :

Connaissances approfondies en géométrie riemanienne et en statistiques.

 

Qualification ou formation (Niveau, Diplôme, Certificats, etc.) : Doctorat

Expérience exigée : 1 an

Déplacements prévus : Monde

Contrat

Durée du CDD : 12 mois

Date de recrutement prévue : 01/09/2018

Quel est le lieu de travail : ENAC Toulouse

Salaire : Montant brut mensuel 2700-2900 €

Contact :
Enseignant-Chercheur en réseau informatique
Type de contrat :
CDD
Date de début :
01/09/18
Ville :
Enac Toulouse

Date limite d’envoi des candidatures (CV + lettres de motivation) au service demandeur : 04/05/2018

Coordonnées de la personne chargée de la réception des candidatures :
Nom : ROYER  Prénom : Mickaël
Fonction : Chef de la division INF
Adresse mail : mickael.royer@enac.fr
N° de téléphone : 05 62 25 95 21

 

Quelles tâches / missions à effectuer :

Au sein de l’axe de recherche TELECOM/ResCo, le/la candidat(e) retenu(e) assurera une double mission de recherche dans les domaines de l’axe de recherche et d’enseignement au bénéfice du domaine Réseaux de Communication pour l’Aéronautique (RCA).
Les missions attendues :
élaborer et mettre en œuvre un programme de recherche et des projets, animer et coordonner des activités scientifiques,
publier des résultats, valoriser ses travaux de recherche,
assurer l’encadrement ou le co-encadrement de doctorants,
participer à l’ingénierie pédagogique des enseignements de son domaine en tant que professeur référent, via leur enrichissement par les travaux de recherche,
délivrer et contrôler de façon autonome des cours magistraux, séances de travaux dirigés et pratiques, ou e-learning, encadrer des projets et stages d’étudiants seuls ou en groupes, en langue française ou anglaise, participer à des jurys de projets et de mémoire,
Assurer des activités d’expertise scientifique, technique et pédagogique, ainsi que des missions spécifiques temporaires, contribuer au développement de l’ENAC à l’international
Les thèmes de recherche visés sont : Détection d’anomalies ou d’intrusions basée sur l’apprentissage statistique, conception et évaluation de performance de systèmes répartis, stockage et réplication adaptative, big data, cloud.
Les domaines d’enseignement visés sont :
Les protocoles réseau fondamentaux : Ethernet, IP, UDP/TCP, protocoles de routage unicast
Les protocoles liés à la sécurité des réseaux : firewall (IPtable), Détection d’intrusion
Les technologies de virtualisation, de cloud computing
 
 
 

Compétences nécessaires au poste :

Titulaire d’un doctorat en réseaux informatiques
Pédagogie, capacité à rédiger des supports de cours de référence, à développer des examens dans l'alignement pédagogique des objectifs du cours, 
Bonne qualité relationnelle et organisationnelle,
Capacité à travailler en équipe, en organisation matricielle,
Langues : Français et Anglais courant exigés (niveau B2 exigé),

 

Qualification ou formation (Niveau, Diplôme, Certificats, etc.) : Bac + 5

Expérience exigée : 2 années d’expérience 

Déplacements prévus : Monde

Contrat

Durée du CDD : 3 ans

Date de recrutement prévue : 01/09/2018

Quel est le lieu de travail : ENAC Toulouse

Salaire : En fonction du profil du candidat.

Contact :
Back to top