TSA - Technicien Supérieur de l'Aviation

Au cœur des métiers de l'aviation civile

Chef d’équipe piste, chef d’escale, contrôleur d'aérodrome, auditeur qualité d’une compagnie aérienne, etc... : la formation de Technicien Supérieur de l’Aviation (TSA), vous ouvre accès à des fonctions diverses et vous permettra d’accomplir une carrière multiforme, variée et passionnante dans le domaine aéronautique.

Inscriptions concours 2017

 

Le métier

Technicien Supérieur de l’Aviation « fonctionnaire »

Vous pourrez exercer des fonctions très diversifiées dans l’ensemble des services de la DGAC :
- Contrôle de la circulation aérienne sur de nombreux aérodromes, études et élaboration de procédures de circulation aérienne, information aéronautique, etc.(Direction des Services de la Navigation Aérienne)
- Inspection et surveillance dans les domaines navigation aérienne, du transport aérien, des aéroports, de l’aviation générale, des licences des personnels navigants, de la sûreté, de l’environnement, etc.(Direction de la Sécurité de l’Aviation Civile)
- Chargé d’études, d’informatique, de logistique, d’instruction, etc. (tous services et directions de la DGAC) ou bien encore au Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la sécurité de aviation civile, rattaché directement au Ministère chargé des transports

Technicien Supérieur de l’Aviation « civil »

Dès votre sortie de l’ENAC, vous vous destinerez à des entreprises du secteur aéronautique : sociétés gestionnaires d’aéroports, sociétés d’assistance en escale, compagnies aériennes, etc.

Dans ces entreprises, vous pourrez exercer des fonctions de responsabilités très variées qui vous conduiront par exemple à participer à des études opérationnelles relatives à l’exploitation du domaine aéroportuaire (utilisation des pistes d’aéroports, conditions d’exploitation d’aéronefs), à travailler au sein d’un service d’exploitation d’une compagnie aérienne, ou encore d’un service d’escale.
     
Dans  tous  les  cas,  choisir  la formation Technicien  Supérieur  de  l’Aviation,  c’est pour  vous  la  garantie  de  perspectives professionnelles  très  ouvertes  au  sein d’un monde passionnant : le domaine aéronautique.

La formation

La formation TSA, pluridisciplinaire et professionnelle, dure 2 ans pour les élèves civils et 3 ans pour les élèves fonctionnaires.

Son principe : vous initier à tous les aspects des différentes fonctions que vous aurez à exercer, grâce à une large part laissée à la formation pratique. La première année est composée de cours qui vous permettent d’acquérir les fondements de la culture aéronautique et technique et les enseignements généraux. La deuxième année comprend les formations métiers, une initiation au contrôle d’aérodrome, une initiation à l’audit et au management et un stage suivi de la rédaction d’un mémoire pour les élèves civils.
Pour les élèves fonctionnaires la troisième année comprend les formations métiers en rapport avec le premier emploi et un stage pratique suivi de la rédaction d’un mémoire.

La formation TSA a été conçue pour vous doter des bases fondamentales nécessaires à l’exercice de toutes les responsabilités de votre futur métier et vous permettre d’avoir un parcours professionnel diversifié tout au long de votre carrière. Pendant toute la durée de votre formation, vous apprendrez à travailler en situation quasi réelle, grâce aux outils pédagogiques de l’ENAC : simulateurs d’aérodrome, simulateurs de vol, bureau d’Informations aéronautiques, systèmes de télécommunications.

Admission

Le concours TSA civil et fonctionnaire s’adresse aux titulaires d’un Baccalauréat de l’enseignement secondaire ou d’un diplôme équivalent au 1er octobre de l'année du concours.
Pour être admis au concours TSA fonctionnaire il faut :  

  •  Être ressortissant de la Communauté Européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace Économique Européen
  •  Jouir de vos droits civiques
  •  Ne pas avoir de mention portée au n°2 du casier judiciaire, incompatible avec l’exercice des fonctions
  •  Être reconnu physiquement apte à l’emploi (conditions normales d’entrée dans la fonction publique)
  •  Être en situation régulière au regard du code du Service National pour les candidats élèves fonctionnaires

Au moment de l’inscription au concours le candidat choisira :

  • soit le statut élève fonctionnaire
  • soit le statut élève civil
  • soit les deux

Le baccalauréat ou diplôme équivalent sera exigé lors de l’entrée en scolarité.

ENAC TV

Bienvenue à l'ENAC

Galerie Photos

loader

Suivez-nous

Back to top