Formations 1er et 2eme cycles

Technicien Aéronautique (TAE)

 

Le Technicien Aéronautique d’Exploitation peut être employé au sein d’une compagnie aérienne dans le cadre de la préparation, l’exécution et la supervision des vols. Il prend le titre «d’agent d’opérations».

  • Il assiste le commandant de bord dans la préparation du vol et élabore le plan de vol exploitation.
  • Au cours du vol, il fournit au commandant de bord les renseignements qui peuvent être nécessaires à la sécurité des vols
  • En cas d’urgence, il déclenche les procédures adaptées.

Le Technicien Aéronautique d’Exploitation peut être également employé au service trafic de l’escale. Il travaille pour une société d’assistance, une société aéroportuaire ou une compagnie aérienne. Il est alors appelé “agent trafic”, “coordo” ou “chef d’avion”.

Ses principales fonctions sont de :

  • Préparer l’arrivée de l’avion, veiller au débarquement des passagers et au débarquement du fret.
  • Élaborer les documents trafic : devis de masse et centrage, plan de chargement, NOTOC... qu’il remettra au commandant de bord. 
  • Gérer les créneaux. 
  • Superviser et coordonner tous les agents chargés de la préparation de l’avion au sol en vue de son départ à l’heure, de l’embarquement des passagers et le chargement du fret... 
  • Traiter et envoyer tous les messages liés à un vol.

Le Technicien Aéronautique d’Exploitation peut être également employé à la préparation du planning des équipages. Il est appelé “agent de planning”.

Le Technicien Aéronautique d’Exploitation peut travailler également dans un bureau d’études. Le travail peut être diversifié : documentation, étude de ligne, étude de la faisabilité d’un vol, statistiques, dépouillement des vols...

Pour l’exercice de ces métiers, la rigueur et d’excellentes connaissances aéronautiques sont nécessaires. A ceci s’ajoutent de très bonnes connaissances de la langue anglaise, le transport aérien ayant par nature un caractère international.

 L’ENAC est en contact permanent avec les employeurs du secteur aéronautique, ce qui favorise l’emploi des élèves.

Voies & Conditions d'accès

Le recrutement des élèves Techniciens Aéronautiques d’Exploitation s’effectue sur dossier.

Le recrutement sur dossier s’adresse à des candidats :

  • présentés par une entreprise travaillant dans le domaine du transport aérien,
  • individuels justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins 2 ans après le baccalauréat

Objectifs

L’EMPLOI
Tous les élèves issus de la formation Technicien Aéronautique d’Exploitation sont destinés à travailler pour une compagnie aérienne ou un organisme chargé de l’exploitation d’un aéroport. L’ENAC est en contact permanent avec les employeurs du secteur aéronautique, ce qui favorise l’emploi des élèves.

Contenu Pédagogique

La formation ENAC Technicien Aéronautique d’Exploitation est de 7 mois à l’école complétée par 4 semaines de stage.

Cette formation alterne à parts sensiblement égales enseignements généraux du domaine aéronautique et enseignements pratiques.
Circulation aérienne, télécommunications et informations aéronautiques, mécanique du vol, navigation, systèmes de bord, météorologie, opérations aériennes, trafic assistance, réglementation du transport aérien, anglais... sont autant de matières destinées à donner la plus large culture aéronautique à tous les élèves.

Au programme des enseignements pratiques : travaux dirigés d’opérations aériennes et de chargement d’avion, réalisation de préparation de vols et de dossiers météorologiques (sur logiciel spécialisé), rédaction et frappe de plan de vol circulation aérienne et messages de régulation (sur logiciel spécialisé), entretiens en anglais...
Quelques conférences professionnelles viennent compléter cette formation dans le but de sensibiliser les élèves aux différentes facettes du métier de Technicien Aéronautique d’Exploitation.

Sauf dérogation particulière pour des professionnels envoyés en formation par l’entreprise de transport aérien qui les emploie, la formation se termine par un stage de 4 semaines effectué en entreprise, dans un bureau d’opérations aériennes ou de trafic, dans le cadre d’une convention de stage ENAC/entreprise.

Syndiquer le contenu