IESSA - Ingénierie des Systèmes Électroniques de la Sécurité Aérienne

IESSA : un rôle fondamental dans le transport aérien

Gérer les systèmes de la sécurité aérienne pour permettre aux contrôleurs et pilotes d'assurer un écoulement sûr et optimisé du trafic aérien, tel est le rôle de l'IESSA.

La formation en Ingénierie des Systèmes Electroniques de la Sécurité aérienne (ISESA) permet essentiellement d’accéder au corps de la fonction publique IESSA (Ingénieurs Electroniciens des Systèmes de la Sécurité Aérienne). Les élèves IESSA bénéficient d’une formation rémunérée et d’un emploi assuré dès la fin de leur scolarité au sein de la fonction publique (la Direction Générale de l’Aviation Civile).

Grade Master en Ingénierie des Systèmes Electroniques de la Sécurité aérienne, reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur.

 

Inscription aux concours du lundi 2 décembre 2019 au lundi 10 février 2020
Epreuves écrites Bac +2 :15 & 16 avril 2020
Epreuves orales 2 concours : du 8 au 12 juin 2020 à l’ENAC

Inscriptions concours 2017

IESSA

Le métier

Les IESSA exercent un métier fondamental dans le transport aérien.

Ils contribuent à la sécurité des usagers et la fluidité du trafic aérien en garantissant aux contrôleurs aériens et aux pilotes un ensemble de services aéronautiques intègres, disponibles et fiables. Ces services sont fournis par les systèmes techniques de la sécurité aérienne que l’on peut regrouper dans 4 domaines : communication, navigation, surveillance et traitement des données.

Les IESSA interviennent dans les principales étapes du cycle de vie des systèmes techniques de la sécurité aérienne (spécifications, intégration, validation, déploiement et maintien des systèmes en conditions opérationnelles en temps réel).

Plus d'informations sur le métier d'IESSA sur le site devenir-IESSA.fr ///

 

La formation

D’une durée de 2 à 3 ans suivant le type de recrutement, la formation est dispensée à raison de 950 heures d’enseignement par an, alternant : cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques, projets... En moyenne, les élèves suivent 27 heures d’enseignement hebdomadaire, plus une demi-journée réservée aux activités sportives culturelles et associatives.

Au terme de la formation et après la soutenance du projet de fin d’étude, l’élève se voit délivrer au nom de l’Etat le diplôme en ingénierie des systèmes électroniques de la sécurité aérienne lui conférant le grade de Master reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

La formation s’appuie sur de nombreux laboratoires, simulateurs et salles de TP équipées de matériels utilisés en centre opérationnel. Que ce soit pour la délivrance de cours académiques, techniques, pratiques, les enseignants disposent tous d’un niveau d’expérience pédagogique et d’expertise élevés, garantissant la qualité de la formation.

Les étudiants rejoignent dès la fin de la formation ENAC un des services de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) pour une année de spécialisation. C’est à la fin de la période de formation que les diplômés sont titularisés au sein de la fonction publique en tant qu’IESSA et qu’ils se voient délivrer le grade de Master en Ingénierie des Systèmes Electroniques de la Sécurité aérienne.

Rémunération mensuelle brute d’un élève IESSA :

  • 1ère année, environ 1500 €
  • 2ème année, environ 1820 €
  • 3ème année, environ 2240 €

Au terme de sa formation, l'IESSA s'engage pour 7 ans au sein de la fonction publique d’Etat.

Le détail du contenu de la formation ici ///

Admission

Le recrutement des élèves IESSA s’effectue par la voie de 2 concours externes. 

Concours externe BAC+2 : 

1. Aux titulaires d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau III dans les domaines mathématiques, sciences et techniques dans la spécialité “mathématiques, physique appliquée”;

2. Aux titulaires d’un diplôme universitaire de technologie (DUT) pour chacune des spécialités “Génie électrique et informatique industrielle" et "Réseaux  et télécommunications »; 

3. Aux titulaires d’une qualification ou d’une formation reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007 relatif aux équivalences de diplômes requises pour se présenter aux concours d’entrée aux corps et cadres d’emplois de la fonction publique; 

4. Aux candidats qui justifient, à la date de publication des résultats d’admissibilité des concours, d’une inscription en seconde année de classe préparatoire ou en deuxième année universitaire en vue de l’obtention de l’un des titres ou diplômes précités, ou bien d’une qualification ou d’une formation reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007 précité. 

Concours externe BAC+5 : 

1. Aux titulaires d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau I dans les domaines mathématiques, sciences et techniques, ou d’une qualification ou d’une formation reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007 précité;

2. Aux candidats qui justifient, à la date de publication des résultats d’admissibilité du concours, d’une inscription en dernière année d’études en vue de l’obtention d’un master ou d’une qualification ou d’une formation reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007 précité. 

Pour être admis à concourir aux 2 concours, vous devez :

  • Être ressortissant de la Communauté Européenne ou d’un autre état partie à l'accord sur l’Espace Economique Européen ;
  • Jouir de leurs droits civiques, ne pas avoir de mention porté au n°2 du casier judiciaire, incompatible avec l’exercice des fonctions ;
  • Être reconnu physiquement apte à l’emploi (conditions normales d’entrée dans la fonction publique) ;
  • Être en situation régulière au regard de la loi n°97-1019 du 28/10/97 modifiée portant réforme du Service National (se renseigner auprès de la mairie de son domicile) ;

Nul ne peut se présenter plus de 3 fois au concours IESSA. Les justificatifs nécessaires seront demandés à l'issue des épreuves orales.

Dispositions relatives au concours externe BAC+2

Voir brochure « concours IESSA 2019 » disponible sur le site.

Frais d’inscription : 70 euros, gratuit pour les boursiers (transmettre le justificatif en même temps que les pièces du dossier d’inscription). 

Dispositions relatives au concours BAC+5

Phase d’admissibilité sur dossier : 

Cette phase consiste en l’examen, par le jury, des dossiers des candidats autorisés à prendre part au concours.

En déposant leur demande de participation au concours, les candidats constituent un dossier comportant: 

  • Un curriculum vitae et une lettre de motivation manuscrite ne dépassant pas trois pages;
  • Une photocopie de l’ensemble des titres et diplômes;
  • Une synthèse des travaux effectués dans le cadre du cursus universitaire; 
  • Le cas échéant, une note décrivant les emplois qu’ils ont pu éventuellement occuper et la nature des activités et travaux qu’ils ont réalisés ou auxquels ils ont pris part en indiquant, dans ce cas, le contenu de leur participation personnelle. Sera jointe à cette note, s’il y a lieu, la liste des références des publications du candidat.

Les candidats titulaires d’un doctorat peuvent en outre, conformément à l’article L. 412-1 du code de la recherche, présenter sous forme d’une fiche de synthèse leurs mémoires universitaires et notes d’études ainsi que la liste de leurs publications le cas échéant, en vue de la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle résultant de la formation à la recherche et par la recherche qui a conduit à la délivrance du doctorat.

Phase d’admission : 

Seuls peuvent être autorisés à participer aux épreuves d’admission les candidats dont le dossier aura été retenu par le jury. 

L’admission comporte deux parties lors d’un entretien avec le jury (durée totale 40 minutes) : 

1. Un entretien de 10 minutes sur un sujet technique, tiré au sort par le candidat, en relation avec les métiers exercés par les IESSA et préparé pendant 15 minutes avant l’entretien – Coefficient 5 

2. Une épreuve orale d’anglais d’une durée de 15 minutes (préparation 20 minutes) – Coefficient 1 

L’épreuve orale de langue anglaise doit permettre de déterminer l’aptitude des candidats à s’exprimer correctement et à comprendre des documents sonores. L’interrogation du candidat se fonde sur des enregistrements authentiques, en langue anglaise, d’extraits de dialogues ou interviews traitant de sujets d’actualité. Ces extraits sont chacun d’une durée de deux minutes. 

Frais d’inscription : 70 euros, gratuit pour les boursiers (transmettre le justificatif en même temps que les pièces du dossier d’inscription). 

Les candidats reçus au concours BAC+5 sont nommés ingénieurs électroniciens stagiaires des systèmes de la sécurité aérienne par arrêté du ministre chargé de l’aviation civile. «Ils suivent une formation de deux ans à l’Ecole nationale de l’aviation civile et dans les services de la navigation aérienne, comportant une période d’enseignement théorique et des stages pratiques. 

 
 

 

ENAC TV

ENAC training presentation

Galerie Photos

loader

Suivez-nous

Back to top