Saint-Yan

Le centre de Saint-Yan, situé sur l’aéroport du Charolais, est le centre de formation au pilotage spécialisé dans le bimoteur (notamment Beech 58). Ainsi, il accueille l’ensemble des élèves pilotes issus des autres centres pour les dernières phases de formation initiales. Ces derniers viennent des quatre coins du monde, qu’ils soient élèves pilotes de ligne en formation initiale ou stagiaires étrangers issus de diverses compagnies aériennes.

Le centre est implanté sur un site qui a la gestion des approches de trois terrains pour les procédures IFR. Il dispose également d’un espace aérien particulièrement important : il s’agit de l’un des plus grands de France, pouvant accueillir jusqu’à une dizaine d’avions en régime de vol VFR, et 6 avions en régime de vol IFR.

Chaque année, près de 140 élèves pilotes sont formés sur les appareils de l’ENAC à Saint-Yan. La diversité de leurs origines marque le centre par un esprit d’échange, d’ouverture culturelle et de convivialité, dans un cadre calme et verdoyant propice à l’apprentissage.

Le personnel de Saint-Yan, composé de 44 personnes, veille au bon déroulement des formations, à l’accueil des stagiaires et bien sûr à l’entretien de la flotte ENAC. 10 Beech 58 sont présents en permanence sur le site.

Le centre est équipé de trois simulateurs de vol (Beech 58 et TB20). Il dispose de 75 chambres pour l’hébergement (simples et doubles), d’un restaurant cafétéria, d’une salle de sport et de toutes les commodités.

Saint-Yan est une commune, située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un peu d'histoire

L’histoire du centre de Saint-Yan, peut s’écrire autour de quelques dates et quelques chiffres :

1938-1940 : en 1938 l'armée de l'air crée à Saint-Yan un terrain d'aviation de secours. Du 11 Mai 1940 au 16 Juin 1940 le terrain est occupé par la 15ieme Escadre de bombardement de Reims.

1948 : création du centre, avec pour mission la sélection des pilotes de chasse destinés à suivre une formation en Amérique du Nord.

1959 : un décret désigne le centre comme école nationale de formation des pilotes de ligne.

1969 : mise en place des premiers stages PP1.

1990 : la France commence à adapter sa réglementation aux futures licences européennes.

Plus de 10 000 stagiaires sont passés par le centre de formation de Saint-Yan et environ 3000 pilotes de ligne, actuellement en activité dans les compagnies, sont issus du centre.

Une lecture attentive des archives du centre montre que l’innovation, a toujours été à l’origine de son succès et de sa notoriété.
Très tôt le centre de Saint-Yan a créé une méthode codifiée, eu recours aux simulateurs de vol, imaginé l’utilisation du « multimédia », enseigné l’anglais.

En 1998, le centre de Saint-Yan livrait à son client Vietnamien la première promotion de stagiaires formés « ab-initio » selon les prescriptions du JAR FCL, tout le travail ayant été effectué en anglais. Les stages MCC se succédaient à un rythme plus que soutenu.

A partir du début des années 2000 le centre de Saint-Yan a entrepris de très importants travaux de rénovation. Des travaux portant sur les installations, les bâtiments, les méthodes pédagogiques.
 

ENAC TV

ENAC training presentation

Galerie Photos

loader

Suivez-nous

Back to top