Penser sa stratégie pour accompagner la transformation digitale

Publié le 17 janvier 2020

Dans cet article apparu dans la newsletter de la Conférence des Grandes Ecoles, Jacques Reynal, responsable de l’ingénierie pédagogique et des technologies éducatives à l’ENAC, explique la stratégie mise en place dans notre école pour accompagner la transformation digitale.

Une transformation nécessaire

Comme beaucoup de secteurs de l’économie, la filière de la formation connaît en ce moment une évolution aussi rapide que profonde, non seulement en termes quantitatifs du fait de la croissance de la demande mondiale, mais encore sur le plan qualitatif. D’une part en effet, les attentes des apprenants et de leurs employeurs évoluent vers des dispositifs toujours plus flexibles et adaptés à leurs propres contraintes. Et d’autre part, les technologies numériques, en abaissant considérablement les barrières à l’entrée, ont favorisé l’émergence de nouveaux acteurs, sur un marché de plus en plus internationalisé et concurrentiel.

Pour faire face à cette mutation aussi profonde que rapide, le « digital », terme que l’on entendra ici comme englobant non seulement les technologies numériques, mais encore les processus sociaux qui se déploient autour de ces outils, apparaît comme un levier indispensable à la fois pour tirer le meilleur bénéfice des nouvelles opportunités, et pour résister aux menaces émergentes.


A l’ENAC, le Chantier « Transformation digitale »

Forte de ce constat, l’ENAC a engagé en 2018 un chantier formel, dans le but de faire émerger une stratégie à même d’accompagner au mieux les transformations nécessaires pour préserver sa place de leader dans ce monde en mutation.

Une première phase d’analyse de notre écosystème a fait émerger les conditions de réussite d’une telle démarche, à savoir en premier lieu que celle-ci ne doit pas se limiter à une affaire d’outils, mais doit adresser à terme toutes les dimensions de la stratégie de l’établissement. Ainsi, au-delà d’un nécessaire changement de culture, c’est une véritable culture du changement qu’il s’agira ici de mettre en place, une dynamique à même de produire des effets positifs sur six leviers de création de valeur identifiés :

- l’amélioration de la pédagogie pour favoriser la réussite et le développement des compétences chez les apprenants
- la conquête, sur les activités B2B, de nouveaux marchés solvables
- l’optimisation des ressources et des coûts de production et de dispense des enseignements
- le renforcement de la visibilité et de la singularité de l’offre de formation
- la facilitation du partage des connaissances et des savoirs dans une logique de service public
- la mise en place et la consolidation de partenariats et de logiques de réseaux.

 

Une feuille de route stratégique en deux objectifs et quatre piliers

Sur la base des résultats de la phase d’analyse, le groupe de travail a pu produire une feuille de route de la transformation digitale, définissant deux objectifs stratégiques de haut niveau. Il s’agira tout d’abord de piloter la digitalisation de l’offre de formation, en priorisant les actions à l’aune des leviers potentiels de création de valeur listés ci-dessus. Et de façon complémentaire, il sera indispensable d’accompagner, au-delà des activités « cœur de métier », un véritable changement de culture global, incluant notamment le management et les services support (expérience campus, etc…).

En support à ces objectifs, elle identifie les quatre piliers stratégiques suivants, qui se déclinent en autant d’actions à moyen long terme :

- une gouvernance unifiée pour piloter, de façon transverse et au plus haut niveau, la transformation globale de l’établissement
- une équipe opérationnelle en mesure d’engager des moyens pour conduire la digitalisation de l’offre de formation, et accompagner le changement de posture pédagogique
- des espaces d’apprentissage ouverts, propices à la mise en œuvre d’approches pédagogiques innovantes, de modalités de formation adaptées, et à l’expérimentation
- un système d’information performant, et surtout centré sur l’expérience utilisateurs.

 

 

En conclusion, nous pouvons dire que la transformation digitale de nos établissements est l’affaire de tous. Elle doit s’inscrire dans une démarche transparente engageant à la fois les acteurs de terrain, et la direction au plus haut niveau décisionnel.

 

Actualités

Publications
Information COVID19 FR/EN

ENAC : Face au Coronavirus, entrée en vigueur ce jour des mesures de protections sanitaires en direction des élèves et des personnels.

Publications
ENACcélérateur : l'incubateur de l'ENAC est en…

ENACcélérateur, l'incubateur de l'ENAC propose d'accompagner les projets de créations de starts up. De la pré-incubation, l'incubation à l'accélération de projets,…

ENAC TV

ENAC training presentation

GALERIE PHOTOS

Suivez-nous

Back to top